Balades et randonnées
L e s  "S A U T E  -  C O L L I N E S"  
Accueil
rando
Accueil Balades Provence verte

Sollies-Toucas

Sollies-Toucas : vue sur l'avenue GambettaLa vallée du Gapeau nous offre tout un inventaire de paysages et de sites cachés où nous, randonneurs et amoureux du terroir saurons les dénicher, les découvrir avec plaisir.

Situé entre Belgentier et Solliès-Pont, le village de Solliès-Toucas est peuplé depuis la plus haute antiquité ainsi qu'en témoignent ses enceintes Ligures.

A quelques km, le hameau de Valaury se laisse admirer, flanqué de sa charmante chapelle construite en 1668 , en hommage à St-Louis, à l'occasion du passage de Louis XIV, qui se rendait à Belgentier puis à Cotignac.

C'est d'ici que je vous convie à la découverte d'une de ces balades dans les vertes collines du massif forestier des Morières et de ses remarquables panoramas.

A voir ou à visiter aux alentours:
  • - la belle église Saint-Christophe avec son magnifique retable et son campanile , dont la cloche est datée de 1759.
  • - le site et la fontaine de Thon
  • - la dizaine d'oratoires témoignant d'un passé relativement récent
  • - Solliès-Pont, chef-lieu de canton et capitale de la figue.
  • - Sollies-Ville, avec sa table d'orientation et une superbe vue des sommets des Maures.
Situation géographique: à 17 km au N. de Toulon, depuis autoroute A57, sortir direction Sollies-Toucas (sortie 7) ou par la N97 puis la D554. Aller au centre village et se diriger vers le hameau de Valaury (panneau pique-nique "la Font de Thon").

Stationnement : Au hameau, stationner sur le petit parking côté droit à l'entrée du village.

remonter  Mairie  : Tél = 04.94.28.90.47






Infos pratiques


Office de tourisme:

5, rue Gabriel Péri
83210 Solliès-Pont
Tél: = 04.94.28.92.35


Site web:

www.citeanet.com/


Activités, manifestations:


- Marché: le vendredi matin


- Fêtes locales :

- grand week_end de l'Olivier en avril

- foire provençale le 14 juillet

- fête votive de la St-Christophe en juillet


Valaury "les Morières"

Chapelle St-LouisDate de sortie: 06/04/2005

Itinéraire: - du parking, se diriger N-N-W, traverser une placette, remarquer au passage la petite chapelle St-Louis ainsi qu'une petite bâtisse avec de très beaux encorbellements. Un vieux mûrier témoigne de son passé devant la chapelle. Cerclé de fer, bétonné, il résiste narquois à nos regards ; qui de nous tiendra le plus longtemps semble t'il dire ?
Monter le chemin bétonné qui bientôt se transforme en sentier dans un petit bois et vient buter sur le GR51. Continuer en face sur le GR à travers la garrigue. Des restanques témoignent de cultures d'un passé assez récent et s'étalent à flanc de côteaux, aujourd'hui envahis par les genêts et la salsepareille.

Le chemin vient buter sur une route dans un virage en épingle au lieu-dit "Morière les Vignes", 40' après le départ du parking. Sur l'asphalte, prendre à gauche la route forestière des "Pourraques" et continuer en laissant sur sa gauche, au passage, la piste de "Tourris", jusqu'à un virage en S, bordé de cultures d'oliviers et quelques amandiers. Le parking a été quitté il y a 1h00.
Au sommet du virage, le GR51 s'engage sur la gauche, montant dans une chenaie par un chemin empierré, l'on continuera jusqu'à hauteur d'un virage en épingle à droite, sous une ligne M.T. Là sur la gauche, un sentier (le lit d'un petit ruisseau, cote 410) balisé vert invite à une sacrée grimpette.
Quitter le GR, s'engager et monter sur une murette, prendre sur la droite et de suite, monter sur la gauche au travers d'une végétation variée pour déboucher sur un plateau où une superbe vue s'offre aux yeux du randonneur enfin récompensé de ses efforts. Le parking a été quitté il y a 2h20'.

Le sentier, balisé vert, continue Sud-Est, remonte légèrement dans la végétation puis dégringole à la rencontre d'une transversale, prendre à droite à deux reprises et sur la nouvelle piste observer un départ de sentier sur la gauche (petits cairns), s'y engager pour découvrir très vite un aven répertorié "jonction Fenouil". De retour sur la piste, continuer par la gauche sur environ 50 m. Même scénario, cairn, sentier, à 10/20 m. environ l'on découvre un gouffre d'eau "le ragage de Fenouil", en liaison avec le précédent. De retour sur la piste, continuer jusqu'à venir buter dans un virage dont le carrefour est orné d'un chêne vert en son centre (cote 623). Descendre plein Nord, le balisage est maintenant jaune (PR).
Au bout de 10' de descente, quitter cette piste par la gauche jusqu'à venir à la rencontre d'une petite route bitumée. Tourner à gauche et remonter jusqu'à une épingle où l'on quittera le bitume, droit devant soi afin de s'engager dans une large piste. Du plateau = 1h20'. Le balisage est jaune, un panneau indique "Pas du Descride", vers Trace. Suivre sur la piste nommée "le Centre", passer sous une ligne H.T. jusqu'à une intersection où l'on prendra à droite N-E un chemin charettier en légère pente montante. Au passage, cette portion de piste est de part et d'autre garnie d'asphodèles. Une fourche se présente : rester sur la branche de droite, balisage vert, et poursuivre en repassant sous la ligne H.T.
Sur la droite, près d'un pylone, ruines d'un abri vraisemblablement de charbonniers. Au bout de 5', nouvelle intersection, suivre sur la droite une légère montée et presque de suite après, prendre un sentier sur la gauche, balisé bleu, cheminant parallèlement à la ligne électrique.
Sur la droite, voir un pittoresque rocher dressé tel un champignon parmi la verdure. Le sentier s'engouffre dans une végétation assez dense (houx, if, érables, cades, pins et inévitablement côté ubac, ce parasite qu'est le lierre enserrant ses proies), descendant rejoindre la large piste de Valbelle (cote 560) où l'on vire à droite, dans une montée menant à un autre superbe point de vue depuis un replat parmi des roches ruiniformes. L'on aura récupéré le GR51 ainsi que le tracé PR jaune en cours de montée. Depuis le début de la piste "le Centre" = 45'.
Quitter le point de vue, voir sur sa gauche successivement un gouffre nommé ragage du Tank, puis celui de la Galère (pas de protection alentour), les deux situés en bordure de la piste qui amorce une longue descente, peu commode, venant à la rencontre d'une route bitumée (cote 500). Depuis la montée de Valbelle = 35'.

Prendre la route sur sa droite pendant env. 15' -jusqu'au panneau "Forêt de Montrieux"-, le GR 51 s'engage dans le bois, côté gauche, sur un ancien chemin charettier marqué par des traces de roues ferrées il y a bien longtemps. Se méfier dans cette portion, les pierres, innombrables, roulent sous les pieds. Au bout d'une descente de 15' assez pénibles, un gros cairn se présente sur la droite et presque aussitôt, une intersection à hauteur de la ligne M.T. aperçue le matin. Descendre par la droite pour se retrouver sur la route des "Pourraques".
A partir d'ici, le tronçon est commun, l'on rejoint Valaury et les véhicules après 6h30 de marche, pause de midi décomptée.
A noter qu'il n'y a pas de possibilité d'approvisionnement en eau potable sur ce circuit. Faites-en ample provision, vous en aurez bien besoin!

Météo : Très beau temps
Simplement superbe!
         Appréciation d'ensemble:    très belle balade




Fiche pratique



Carte Top 25 N°:
3345 ET - Cuers


Altitude: 663 m


Distance: 18 km


Durée: 6h30 de marche


Dénivelée: 520 m


Difficulté: site accidenté, pour randonneurs confirmés



Points forts:



Le parcours :


En majorité en sous-bois, ombrage appréciable par fortes chaleurs .

Vue splendide sur le massif des Maures, Notre-Dame des Anges ainsi que toute la vallée.



Le saviez-vous?



A propos de Solliès-Toucas :


Sa devise est : Ei Touca, Oli e Pas (aux Toucas, huile et paix).

Louis Aragon dans sa petite enfance séjourna chez son arrière grand'mère qui habitait le village.

Thyde Monnier y puisa son inspiration "les Desmichels", soit sept ouvrages parmi lesquels : Grand Cap et Nans le Berger.

remonter
page précédente Mise en garde page suivante

© Gilbert Bauer