Balades et randonnées
L e s  "S A U T E  -  C O L L I N E S"  
Accueil
rando
Accueil Balades Provence verte

Mérindol

Vue du village Mérindol est situé à la limite Sud du département du Vaucluse et des Bouches du Rhône.
Ce village d'environ 1900 âmes est resté aujourd'hui le village symbole et un haut-lieu de la persécution Vaudoise.

Entièrement détruit en avril 1545 (arrêt de Mérindol de 1540), sur ordre de François 1er et dirigé par le baron Meynier d'Oppède, la plupart des villageois furent massacrés, certains échappèrent en se réfugiant dans la montagne.

L'exécution de cet arrêté ne s'arrêta pas là et entraîna pillages, massacres et destruction par le feu de nombreux villages du Luberon dont également Lacoste et Cabrières d'Avignon.

Au cours des siècles, le village haut perché, qu’on appelait « la ville » fut peu à peu abandonné pour un lieu dit « Les Bastides », en contrebas, où se situe aujourd’hui l’agglomération.
Du vieux castrum, il ne subsiste que deux pans de murs, ces pauvres témoins veillent sur le mémorial Vaudois.
Dans le village de nombreuses constructions témoignent des siècles passés. Il n’est pas rare de trouver sur les façades des chronogrammes du XVIIe et du XVIIIe siècles et de belles bastides.
En se perdant à travers les ruelles, à la croisée des chemins, vous découvrirez l’église Sainte Anne du XVIIIe siècle, qui possède un clocher au « bulbe sarrazin » unique dans la région, ce qui lui valut d’être inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

A voir ou à visiter sur place:
  • Au départ du vieux Mérindol "la Muse". C’est ici que siège l’actuelle Association d’Etudes Vaudoises et Historiques du Lubéron (n'est ouvert qu'en semaine, le matin seulement).
  • Eglise Sainte Anne avec son clocher à bulbe sarrazin.
  • Et pourquoi pas, le marché tout proche de Cavaillon?
Situation géographique: - sur la D973 à 18 km au S-E de Cavaillon
Stationnement: sur le parking à l'entrée Est de Mérindol (D116), venant de Cadenet.

remonter  Mairie  : Tél = 04.90.72.81.07






Infos pratiques


Office de tourisme:

Rue du Four
84360 Mérindol
Tél: = 04.90.72.88.50


E-mail :

Office de tourisme



Activités, manifestations:



- Marché: le mercredi matin


- fin juillet: fête votive de la Ste-Anne


- 14 juillet: vide-grenier


- début septembre: fête du livre


- mi-janvier (le 18 en 2003) bourse au livre


Gorges de Régalon - sur les traces des vaudois

Une vue superbeDate de sortie: 13/10/2002

Itinéraire: - il associe la découverte du versant sud du "Petit Luberon" à celle de l'épopée vaudoise.
- le parking à l'entrée Est du village est le point de départ de la balade.
Se diriger direction ouest, traverser le village tout droit devant , sortir par la rue de la Muse. A droite, musée et centre d'information de l'Association d'études Vaudoises et historiques du Luberon.
Au bout de 5', prendre à droite la montée vers le mémorial des Vaudois (panneaux d'information sur l'époque, l'histoire Vaudoise). La montée est courte, raide à travers les ruines. Des panneaux retracent l'historique des lieux.
Au sommet, une table d'orientation très bien faite, offre une vue panoramique vers le Petit Luberon ainsi que la vallée de la Durance.
Redescendre jusqu'à la rue de l'A-pied et se diriger à gauche (Est) puis de suite prendre encore à gauche une piste jusqu'à un cairn. Ici monter à gauche un petit sentier menant à "Peyre plate", atteint 1h00 après le départ.
Un croisement se présente, laisser la piste de droite et continuer tout droit à travers une jeune plantation de cèdres. La végétation est classique, romarin, pins d'Alep, pin noirs, cèdres en prime. Le lieudit "Sadaillan" est atteint après un forte descente dans la forêt.
Prendre à gauche (panneau indiquant "Font de l'Orme") et suivre le chemin le long d'un champ de vignes. Avant la fin de ce champ, prendre un petit sentier (GR)sur la gauche, le suivre jusqu'à "Font de L'Orme".
Ici un croisement. Aller tout droit,(laisser la grande piste à droite ainsi que le chemin conduisant à la maison forestière) pour rejoindre un chemin goudronné menant au domaine de St-Phalez.
Cet immense domaine, est un haut-lieu de l'histoire vaudoise.
Juste avant le domaine, prendre à droite les GR6 et GR7 permettant à travers la forêt, le contournement du domaine.
Au débouché de la forêt, continuer tout droit et entamer une descente assez raide qui croise une piste. Tourner à gauche et suivre jusqu'au prochain croisement.
Prendre à droite et longer le grillage à mouton jusqu'au bout de celui-ci. Un panneau indique "gorges de Régalon", quitter la piste et suivre en descendant le long du grillage jusqu'au fond du vallon. Suivre le balisage jaune et l'ancien Gr.
Au bout d'une demi-heure de cheminement dans les gorges, l'on rencontre une borne à un croisement indiquant "ferme du rat", prendre cette direction pendant 10' afin de sortir des gorges et s'installer dans une petite clairière propice à une pause après 3h00 de marche depuis le départ du matin.

Descente dans les gorges qui contrastent avec la rudesse du plateau, sortie de celle-ci au bout de 3/4 h. Continuer jusqu'au parking puis aller sur la gauche pour remonter le chemin de la Thuilière et s'engager au bout, à droite, dans un petit sentier, à travers la forêt balisage jaune).
Ce sentier chemine à travers un replat peuplé de bruyères en fleurs à cette époque. Impossible sur sols calcaires, leur présence est liée à un affleurement de sable amené là à une époque plus que lointaine. Suivre jusqu'aux ruines de la ferme de "les Cachots, en face de les deux Gueules", au-dessus d'une belle oliveraie. Continuer par le balisage jaune jusqu'au village et au parking (2,5 km de bitume), seule fausse note de cette superbe balade.

Météo : Soleil
Très beau!
         Appréciation d'ensemble:    très belle balade




Fiche pratique



Carte Top 25 N°:
3142OT Cavaillon


Altitude: 308 m


Distance: 16 km


Durée: 6h00 de marche


Dénivelée: 184 m


Difficulté: moyenne



Points forts:



Le parcours :


Haut lieu de la persécution vaudoise, le mémorial offre un vaste panorama sur la vallée de la Durance.

Les gorges de Régalon conservent des caractères de la forêt originelle. Dans ce canyon la plupart des arbres y atteignent une taille exceptionnelle.
Lierre, buis et houx fragon y dominent. Le spectacle est grandiose, certains passages sont si étroits que l'on est obligé de se faufiler pour les franchir. Une merveille...


Point négatif:


Le parking payant en saison, au pied des gorges de Régalon.

remonter
page précédente Mise en garde page suivante

© Gilbert Bauer